Service de carte grise en ligne, indépendant de l'administration française. Possibilité d'aller en préfecture sans frais supplémentaires. N° d'habilitation: 209 292 | N° d'agrément: 51 252.

À partir de mai 2018 le contrôle technique sera plus strict et plus cher.

À partir de mai 2018 le contrôle technique sera plus strict et plus cher.

 

Faut il prévoir de faire son contrôle technique plus tôt que prévu?

Cette question apparaît régulièrement suite à une directive européenne, qui vise à réduire la pollution et  la mortalité routière.

Ce qui va changer ?

Les points de contrôle vont passés de 124 à 131 mais c’est surtout l’aspect qualitatif qui va évoluer.

Dorénavant les contrôleurs ne devront plus seulement constater ou non une défaillance sur les fonctions contrôlées. Ils devront aussi devoir évaluer la dangerosité d’une défaillance.

3 catégories de défaillances devraient voir le jour :

  • Défaillance mineures
  • Défaillance majeures
  • Défaillance critiques

Si le contrôle technique révèle une défaillance critique à votre véhicule (c’est à dire potentiellement dangereuse), un autocollant sera alors posé sur le pare brise et vous aurez alors 24 heures pour effectuer les réparations.

Il ne vous reste plus qu’à trouver un professionnel de l’automobile pour vous réparer ces défaillance sinon gare aux amendes de 135€.

Pourquoi le prix va sûrement être revue à la hausse ?

En plus de l’augmentation des points contrôlés, le nombre des défaillances possibles vont augmenté pour se rapprocher du chiffre de 600.

La formation des contrôleurs va connaître un changement également. Jusqu’ici un CAP suffisait mais à l’avenir il faudra un Bac pro en mécanique automobile pour travailler dans un centre de contrôle technique.

Les contrôleurs actuel devront impérativement passer une formation de mise à niveau de 35 heures.

Une durée de contrôle technique en hausse, le niveau des formations des collaborateurs en hausse, tout cela nous laisse supposer une répercussion sur le prix à la caisse.

Certains groupes prévoient des hausses à hauteur de 15 à 20%.

Le prix de la contre visite pourra elle aussi être augmenté.